Une exposition-dossier sur Auguste Morisot au Musée des Beaux-Arts de Lyon Contenu abonnés


1/8/12 - Exposition - Lyon, Musée des Beaux-Arts - En 2007 et 2008, le Musée des Beaux-Arts de Lyon s’est enrichi par achat et par don d’un ensemble de vitraux, dessins (ill. 1) et aquarelles du peintre et verrier Auguste Morisot, un artiste originaire de cette ville et qui y enseigna à l’école des beaux-arts. L’exposition-dossier qui lui est consacrée est l’occasion d’évoquer ici cette personnalité peu connue et cet enrichissement dont nous n’avions pas parlé en son temps faute de le connaître.


JPEG - 103.5 ko
1. Auguste Morisot (1857-1951)
Portrait du maître-verrier
Paul Nicod lisant
, 1883
Crayon, lavis d’encre - 30 x 23,5 cm
Lyon, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Lyon
JPEG - 100.8 ko
2. Auguste Morisot (1857-1951)
Rais de soleil sur le chemin montant, vers 1910
Huile sur toile - 116 x 73 cm
Collection Marguerite et Paul Dini
Photo : Didier Rykner

Présentée dans une muséographie très agréable, l’exposition fait découvrir un artiste extrêmement attachant et talentueux. Principalement connu comme peintre (ill. 2) dans un style qui se rapproche souvent des Nabis et particulièrement de Maurice Denis, il fut également l’auteur de vitraux (et cartons de vitraux) qui ornent les immeubles et demeures lyonnais, et il dessina également de nombreux meubles (ill. 3).


JPEG - 69.8 ko
3. Auguste Morisot (1857-1951)
Armoire avec insertion d’éléments
décoratifs en vitrail
, 1883
Chêne, fer forgé, vitrail - 111 x 171 x 45,5 cm
Suisse, collection particulière
Photo : Didier Rykner
JPEG - 129 ko
4. Auguste Morisot (1857-1951)
Fauteuil pour l’hôtel Neyron de Champollon, 1910
Photographie de 1974, juste avant
la destruction de l’hôtel
Lyon, Société académique d’architecture lyonnaise

JPEG - 95.4 ko
5. Auguste Morisot devant la cheminée de
l’hôtel Neyron de Champollon
Photo : D.R.

L’exposition permet de découvrir son chef-d’œuvre dans le domaine des arts décoratifs, l’intérieur de l’hôtel Neyron de Champollon. Cet édifice, construit dans les années 1882-1885, avait été entièrement décoré et meublé par Morisot entre 1902 et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Confusion autour du Portrait de jeune homme de Raphaël de la collection Czartoryski

Article suivant dans Brèves : Don d’une sculpture d’Hendrick de Keyser au Rijksmuseum