Une exposition d’œuvres bolonaises du XVIIe siècle à la galerie Tarantino Contenu abonnés


JPEG - 39.7 ko
1. Annibale Carracci (1560-1609)
Paysage vallonné
Plume et encre brune - 24 x 38 cm
Paris, Galerie Tarantino
Photo : Galerie Tarantino
Voir l'image dans sa page

17/1/08 – Marché de l’art – Paris, Galerie Tarantino – Ouverte en juin 2007, la galerie Tarantino a pour spécialité les antiques et l’art italien. Ce dernier se trouve à l’honneur dans la première exposition de cette jeune institution, consacrée à l’Emilie de l’ère baroque. Malgré le nombre pléthorique de publications et de manifestations autour de l’école bolonaise, la rétrospective offre de nombreuses œuvres inédites. Pas de grands retables, mais un ensemble de tableaux et dessins de petit format : leur accrochage serré dans une seule salle évoque judicieusement le caractère privé de ces œuvres, destinées à la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux nouvelles bases de données sur Internet

Article suivant dans Brèves : Disparition de Philip Conisbee