Une esquisse de François Ehrmann acquise par le Musée Bartholdi


9/2/16 - Acquisition - Colmar, Musée Bartholdi - L’une de nos premières brèves, en mai 2003, concernait la création de la Société des amis du musée Bartholdi et l’achat par celle-ci d’une grisaille de François Erhmann, représentant Hercule et l’hydre de Lerne.
Toujours sous la houlette du très dynamique Olivier Scherberich, l’association s’est porté acquéreur, fin 2015, auprès d’un collectionneur particulier d’une autre esquisse du peintre représentant des gaulois défendant un col en montagne, en envoyant des flèches et des rochers sur leur assaillants. Sous un dolmen, deux druidesses invoquent les dieux.


JPEG - 177.9 ko
François Ehrmann (1833-1910)
La Défense des Gaulois
Huile sur toile - 33,5 x 24,5 cm
Colmar, Musée Bartholdi
Photo : Christian Kempf - musée Bartholdi

En 1870, Bartholdi et Erhmann ont tous les deux réalisé un Vercingétorix, les sujets de résistances patriotiques développés par le Second Empire et la Troisième République résonant de façon particulière pour ces deux alsaciens, bientôt forcés de s’exiler à Paris.


La Tribune de l’Art, mardi 9 février 2016





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nomination, acquisitions, exposition : nouvelles du Musée des Beaux-Arts de Nantes

Article suivant dans Brèves : La Mort de Chioné, un deuxième Poussin acquis par le Musée des Beaux-Arts de Lyon