Une dague sculptée par Sarah Bernhardt acquise par le Petit Palais


8/12/14 - Acquisition - Paris, Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris - Vendredi dernier, 5 décembre, le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris a préempté, lors de la vente de la SVV Ader, une dague en bronze avec une patine dorée sculptée par Sarah Bernhardt pour la somme de 37 500 € (frais compris).


JPEG - 25.5 ko
1. Sarah Bernhardt (1844-1923)
Dague-sculpture, algues, 1900
Bronze -
Préempté par le Petit Palais
Photo : SVV Ader
JPEG - 56.1 ko
2. Sarah Bernhardt (1844-1923)
Dague-sculpture, algues (détail), 1900
Bronze -
Préempté par le Petit Palais
Photo : SVV Ader

On sait en effet que la célèbre actrice avait un grand talent de sculpteur, produisant de nombreuses œuvres aux formes extravagantes et fantastiques, bien dans l’esprit Art nouveau. Cette dague ne fait pas exception puisqu’elle prend la forme d’une algue qui ne correspond semble-t-il pas à une espèce réelle mais semble tout droit sortie de la fertile imagination de l’artiste - même si le terme « tout droit » ne correspond pas à ses circonvolutions !
L’objet a par ailleurs une histoire prestigieuse puisque, exposé à l’Exposition Universelle de 1900 (époque à laquelle le musée a consacré récemment une remarquable exposition) dans une « vitrine Algues Poissons » qui regroupait les créations de Sarah Bernhardt, il fut offert par son auteur à René Lalique.

Le Petit Palais conservait déjà de nombreuses œuvres liées à Sarah Bernhardt, dont son portrait par Georges Clairin, mais aussi le buste qu’elle sculpta de Victorien Sardou, également présenté à l’Exposition Universelle de 1900


Didier Rykner, lundi 8 décembre 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Incendie à la galerie Canesso : les tableaux n’ont pas été touchés

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Ribera offert au Städel Museum de Francfort