Une Annonciation de François Le Moyne redécouverte, en prêt à la National Gallery de Londres Contenu abonnés


15/12/11 - Découverte - Londres, National Gallery - Le catalogue raisonné de François Le Moyne par Jean-Luc Bordeaux, paru chez Arthéna en 1985, répertorie sous le numéro 66 une Annonciation perdue. Dans sa biographie de Le Moyne, le Comte de Caylus1 indiquait qu’il pensait que l’œuvre était partie pour l’Angleterre. Il avait raison puisque ce tableau, signé et daté de 1727, a été récemment retrouvé par Christophe Rowells (qui le publiera l’année prochaine dans le Burlington Magazine) à Winchester College2 (ill. 1), une des grandes « public school » d’Angleterre, située dans le Hampshire au sud de l’Angleterre. Il est probable que l’œuvre ait été commandée par le directeur (headmaster) du College où il était arrivé en 1729.


JPEG - 69.2 ko
1. François Lemoyne (1688-1737)
L’Annonciation, 1727
Huile…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La Vierge de Niccolò di Buonaccorso exposée au Louvre

Article suivant dans Brèves : Un chapiteau acquis par le musée de Châlons-en-Champagne