Un tableau retiré de la vente grâce à l’action du ministère de la Culture Contenu abonnés


JPEG - 99.2 ko
Vincent Féraud (1800- ?)
Allégorie de la Justice, 1831
Huile sur toile - 278 x 223 cm
Conseil général de Côte-d’Or
Photo : SVV Sadde

1/4/14 - Inaliénabilité - Semur-en-Auxois, ancien tribunal - 2 à 3 000 €, c’était l’estimation modeste à laquelle le Conseil Général de Côte-d’Or s’apprêtait à faire vendre aux enchères (par la SVV Sadde, à Dijon), le 6 avril, un tableau du XIXe siècle qui se trouvait, jusqu’en 2011, au tribunal de Semur-en-Auxois avant sa fermeture. Le tableau est alors revenu au Conseil Général, propriétaire des murs.

L’œuvre est due à Vincent Féraud, un peintre marseillais qui exposa plusieurs fois au Salon. Le tableau en question, une Allégorie de la Justice, fut justement montré au Salon de 1831. Selon les informations qui nous ont été fournies par le directeur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un Rubens trouvé sur une brocante !

Article suivant dans Brèves : Une Crucifixion d’Adrien Sacquespée préemptée par le Musée des Beaux-Arts de Rouen