Un tableau de Jean Tassel pour le Musée de l’Armée Contenu abonnés


JPEG - 163.2 ko
Jean Tassel (1608-1667)
Le duc d’Enghien reçoit la capitulation
de Dunkerque en 1646

Huile sur toile - 239 x 285 cm
Paris, Musée de l’Armée
© musée de l’Armée - Paris
Voir l'image dans sa page

18/1/07 – Acquisition – Paris, Musée de l’Armée – En se portant acquéreur d’une des compositions les plus séduisantes de Jean Tassel, peintre attachant mais parfois inégal, le Musée de l’Armée ramène en France un de ses chefs-d’œuvre. Conservé encore récemment dans une collection privée new yorkaise, il provenait à l’origine d’un château bourguignon1.
De taille imposante, il figure le duc d’Enghien (qui allait devenir le Grand Condé) recevant la capitulation de Dunkerque, épisode qui prit place pendant les dernières années de la Guerre de Trente Ans (1618-1648).
On comprend les raisons de cet…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Plusieurs sculptures du XVIIIe siècle acquises par la Frick Collection

Article suivant dans Brèves : Acquisition d’un tableau de Paris Bordon par la National Gallery of Victoria