Un tableau d’Henri Decaisne acquis par Orléans Contenu abonnés


5/3/16 - Acquisition - Orléans, Musée des Beaux-Arts - Décidément, l’arrivée d’Olivia Voisin à la tête du Musée des Beaux-Arts d’Orléans a définitivement replacé celui-ci, qui depuis une dizaine d’années ne faisait plus grand-chose, dans la liste des musées français qui comptent. Il a en effet acheté la semaine dernière à Lille, lors d’une vente organisée par la SVV Mercier, un grand tableau de Salon présenté comme « école française, vers 1840-1850 » (ill. 1). Estimé 6 000/8 000 euros, il a été finalement adjugé et aussitôt préempté pour 9 000 euros sans les frais.


JPEG - 86.3 ko
1. Henri Decaisne (1799-1852)
Françoise de Rimini, 1841
Huile sur toile - 167 x 130 cm
Orléans, Musée des Beaux-Arts
Photo : SVV Mercier
JPEG - 417.3 ko
2. Marie-Alexandre Alophe (1812-1883)
d’après Henri Decaisne (1799-1852)
Françoise…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le musée de Fort Worth identifie et acquiert une esquisse de Bonington

Article suivant dans Brèves : L’étrange affaire du Cranach de la collection Liechtenstein