Un tableau d’Heinrich Hofmann pour un musée mormon


JPEG - 13.8 ko
Heinrich Hofmann (1824 -1911)
Christ, vers 1883
Huile sur toile - 30,5 x 40,6 cm
Provo, Brigham Young University Museum of Art
Photo : Brigham Young University Museum of Art

14/10/14 - Acquisition - Utah, Provo, Brigham Young University Museum of Art - L’université et le musée Brigham sont gérés par l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (ou mormonisme). C’est à l’occasion de l’exposition « Sacred Gifts » organisée du 15 novembre 2013 au 10 mai 2014 et qui réunissait des œuvres d’Heinrich Hofman, de Carl Bloch et Frans Schwartz, qu’un collectionneur de Düsseldorf , Martin Reinstädle, a vendu au musée une tête de Christ peinte par Hofmann.
Peintre allemand né à Darmstadt, celui-ci réalisa un certain nombre de portraits au cours de sa carrière, mais il est surtout connu pour ses représentations de la vie du Christ, rendues populaires de manière assez inattendue par un maître spirituel indien, Paramahansa Yogananda - il enseigna le kriya yoga en Occident - qui s’en servit pour illustrer son ouvrage consacré à la Seconde Venue du Christ.
Le peintre se forma d’abord à Darmstadt chez un graveur, Ernst Rauch, puis entra en 1842 à l’Académie de Düsseldorf où il suivit l’enseignement de Theodor Hildebrandt avant de travailler dans l’atelier de Wilhelm von Schadow. Il voyagea aux Pays-Bas et en France, séjourna à Anvers en 1846 puis à Munich ; il se rendit enfin en Italie en 1854, à Venise, Florence, puis Rome où il rencontra Peter von Cornelius et se laissa influencer par les Nazaréens. C’est à cette époque qu’il commença à peindre L’Arrestation du Christ. Il retourna à Darmstadt en 1858 et s’installa finalement à Dresde en 1862.
Il représenta à de nombreuses reprises le Christ dans des compositions similaires à celle-ci, en buste, auréolé, vêtu d’une tunique rose pâle et d’un manteau blanc.
Les Américains semblent apprécier son art puisque quatre de ses peintures sont visibles à la Riverside Church à New York, offertes par John D. Rockefeller, Jr. ; elles représentent Jésus et le jeune homme riche1, Jésus au jardin des Oliviers, Jésus au temple parmi les docteurs et le Christ sauveur.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mardi 14 octobre 2014


Notes

1Le jeune homme riche (Matthieu 19,16-30).





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau disparu du Louvre retrouvé dans une vente aux enchères

Article suivant dans Brèves : Préemption d’un ivoire de Pierre-Simon Jaillot par le Louvre