Un tableau d’Eckersberg acquis par Copenhague


JPEG - 311.5 ko
1. Christoffer Wilhelm Eckersberg
Vue à travers une porte avec des
personnages courant
, 1845
Huile sur toile - 31 x 27 cm
Copenhague, National Gallery
Photo : Bruun Rasmussen Auctioneers
(Creative Commons Attribution, no derivatives)
Voir l'image dans sa page

9/1/18 - Acquisition - Copenhague, Statens Museum for Kunst - Lors d’une vente chez Bruun Rasmussen à Copenhague le 28 novembre dernier, le Statens Museum for Kunst de Copenhague a acquis, pour 2,1 millions de couronnes, soit 370 000 € incluant les frais acheteurs, un tableau de Christoffer Wilhelm Eckersberg représentant des personnages courant vus à travers une porte.

Le sujet et la composition de cette peinture datée de 1845 sont particulièrement originaux. Quel est, d’ailleurs, le sujet exact de l’œuvre ? Nul n’en sait rien. Les personnages ne courent pas tous : certains marchent, d’autres sont immobiles comme la femme au premier plan à droite ou l’homme que l’on voit à l’arrière plan, juste à sa gauche. Tous en revanche ont l’œil attiré par un événement que l’on ne voit pas. S’agit-il d’un accident et se précipitent-ils pour porter secours ? Les spectateurs que nous sommes, qui voient la scène à travers une porte qui la transforme presque en tableau dans le tableau, en sont réduits à des conjectures.

Le sujet de la porte qui ouvre sur un autre espace que celui représenté au premier plan est fréquent dans la peinture. Eckersberg l’emploie parfois, comme par exemple dans un dessin récemment acquis par le Musée de Stockholm (voir la brève du 20/11/16). Mais contrairement à ce dernier qui donne à l’œuvre une perspective, le tableau acheté par Copenhague voit son arrière-plan bouché par ce qui ressemble à un grand mur, toute l’attention et le mouvement du tableau étant tournés vers la gauche, en direction de ce qui se passe en dehors de la toile.


Didier Rykner, mardi 9 janvier 2018





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nombreuses œuvres lyonnaises du XIXe siècle pour le Musée des Beaux-Arts de Lyon

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Jean-François de Troy acquis par le Vassar College

Publicité Tous mécènes !