Un tableau d’après Primatice acquis par le Centre des monuments nationaux pour Azay-le-Rideau Contenu abonnés


JPEG - 45.2 ko
Peintre des Pays-Bas actif en France, d’après le Primatice
Andromaque s’évanouissant en apprenant la mort d’Hector
Huile sur panneau - 114 x 141,8 cm
Azay-le-Rideau, château
Photo : C.M.N.
Voir l'image dans sa page

27/2/09 – Acquisition – Azay-le-Rideau, château – Le Centre des monuments nationaux vient d’acquérir un tableau représentant Andromaque s’évanouissant en apprenant la mort d’Hector (ill.) peint probablement par un peintre des Pays-Bas actif en France1, d’après une œuvre perdue du Primatice.
Ce panneau, auparavant inédit, avait été présenté en 2004 au Louvre lors de l’exposition Primatice, maître de Fontainebleau2. La composition originale était déjà connue grâce à deux copies dessinées, conservées à la Bibliothèque nationale de France et dans une collection privée, et par…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Des émaux préemptés par le Musée national de la Renaissance à la vente Saint-Laurent & Bergé

Article suivant dans Brèves : Dation d’une collection de dessins au Rijksmuseum