Un relief de Pierre-Joseph Michel acquis par le musée Cognacq-Jay Contenu abonnés


JPEG - 41.8 ko
1. Pierre-Joseph Michel (1737-connu jusqu’à 1759)
La Bascule
Terre cuite - 20,2 x 28,4 x 4 cm
Paris, musée Cognacq-Jay
Photo : Galerie Terrades
Voir l'image dans sa page

14/2/089 – Acquisition – Paris, musée Cognacq-Jay – Les œuvres de Pierre-Joseph Michel, le frère de Clodion (de son vrai nom Claude Michel) sont rares et sa carrière très mal connue. Lors de l’exposition Clodion du Louvre organisée en 19921, seules six sculptures certaines de sa main (cinq terres cuites et un marbre) étaient répertoriées et une nouvelle terre cuite est réapparue récemment2 . L’acquisition par le musée Cognacq-Jay d’un relief distinctement signé Pierre Michel jusqu’ici inédit (auprès de la galerie Terrades à Paris), est donc particulièrement notable (ill. 1).


JPEG - 49.2 ko
2. Claude Michel, dit Clodion…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le musée d’Art Américain de Giverny devient le musée des Impressionnismes

Article suivant dans Brèves : Rétablissement de l’avis conforme des ABF par le Conseil Constitutionnel