Un primitif siennois appartenant au Louvre retiré d’une vente aux enchères à Munich Contenu abonnés


15/11/10 - Insolite - Paris, Musée du Louvre - Deux marchands parisiens, ayant repéré sur catalogue une Vierge à l’enfant attribuée à l’école siennoise du Trecento qui devait passer en vente à Munich chez Ketterer le 29 octobre dernier (ill. 1), décidèrent indépendamment de se rendre sur place afin de voir le tableau et, peut-être, de l’acheter. Quelle ne fut pas leur surprise de constater, en arrivant à la maison de vente, que le panneau avait été retiré de la vacation sans aucune explication. Après avoir insisté pour connaître la raison, on leur fit à chacun la même réponse : le Louvre leur avait fait savoir que l’œuvre lui appartenait, puisqu’elle lui avait été donnée sous réserve d’usufruit.


JPEG - 47.5 ko
1. Copie écran du site de Ketterer.
Cette fiche a depuis été retirée.
Voir l'image dans…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Frédéric Mitterrand renouvelé à son poste de ministre de la Culture

Article suivant dans Brèves : Le hibou de Friedrich proposé au classement comme trésor national