Un portrait de Købke acquis par Stockholm


JPEG - 88.7 ko
Christen Købke (1810-1848)
Portrait de Johan Krohn, 1846
Huile sur tile - 30 x 25 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Nationalmuseum

12/02/15 - Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum - Le musée de Stockholm a acquis un tableau du Danois Christen Købke, adjugé 300 000 couronnes (40 500 euros) dans une vente aux enchères à Copenhague le 16 septembre 2014 : il s’agit du portrait d’un jeune garçon âgé de cinq ans qui n’est autre que le neveu de l’artiste, Johan Jacob Krohn, futur écrivain et professeur ; il fut l’auteur notamment d’un ouvrage connu de nombreux enfants au Danemark, Peters Jul (le Noël de Peter) publié en 1870 et illustré par le frère de Johan Jacob, Pietro Krohn, peintre et illustrateur.

Figure majeure de « l’âge d’or » de la peinture danoise, Christen Købke est surtout connu pour ses paysages. Il se rendit en Italie en 1838, en compagnie notamment du père de son neveu, le sculpteur Frederik Christopher Krohn, passant par Rome et Naples avant de retourner au Danemark en 1840.
La plupart des portraits qu’il peignit sont ceux de ses proches, par exemple sa sœur Adolphine, dans des compositions très simples : il les montre en buste, de front, sur un fond neutre, comme celui de ce garçon sage, presque sévère. Le col blanc de son vêtement semble servir de présentoir à son visage aux joues rosées.
Ce tableau rejoint au Nationalmuseum de Stockholm d’autres effigies peinte par Købke ainsi que quelques vues lumineuses dont il a le secret.
Le XIXe siècle danois est mis à l’honneur depuis quelques années, Købke a fait l’objet d’une très belle rétrospective en 2010 à Londres (voir l’article), et la Piscine de Roubaix a consacré une exposition à cet âge d’or en 2014 (voir l’article), tandis que la fondation Custodia a présenté des dessins en 2007 ( voir l’article).


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, vendredi 13 février 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une sculpture de Medardo Rosso pour le Musée Boijmans

Article suivant dans Brèves : Sept toiles léguées et données au musée de Philadelphie