Un portrait de Cornelius Johnson pour Edimbourg


JPEG - 111.7 ko
Cornelius Johnson (1593-1661),
Portrait de Robert, Lord Bruce, 1635
Huile sur toile - 73,5 x 62 cm
Édimbourg, Scottish National Portrait Gallery
Photo : Sotheby’s

214/7/14 - Acquisition - Edimbourg, Scottish National Portrait Gallery - La Scottish National Portrait Gallery d’Edimbourg ne possédait pas d’œuvre de Cornelis Janssens (ou Johnson) van Ceulen ; ce manque est désormais comblé par l’effigie du jeune Lord Bruce, âgé de sept ans ; il est le fils de Thomas Bruce, premier comte d’Elgin, et d’Anne Chichester1.
Le peintre est comme toujours attentif aux détails vestimentaires et décrit avec précision l’habit de soie rose délicatement orné de fils d’argent et de rubans bleus. Le garçon est représenté en buste et se tient derrière une fenêtre ovale en marbre qui provoque un effet de trompe l’œil. On retrouve ce cadre de pierre dans nombre des portraits de l’artiste, par exemple les deux pendants - beaucoup plus stricts - acquis en 2012 par le Museum Catherijneconvent d’Utrecht.
Mis en vente par Sotheby’s à Londres le 14 avril 2011, le tableau écossais a été acheté 35 000 livres à la Weiss Gallery de Londres.

Également appelé Cornelius Johnson, ce peintre né à Londres était d’origine nordique. Il s’est probablement formé dans le nord des Pays-Bas avant de s’installer en Angleterre vers 1618, puis se rendit en Hollande en 1643 et y acheva sa carrière, à Amsterdam puis Utrecht. Portraitiste réputé, il comptait parmi ses commanditaires les membres de l’aristocratie anglaise et fut peintre à la cour du roi Charles Ier, contemporain de Van Dyck.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, lundi 14 juillet 2014


Notes

1Cette nouvelle acquisition est signalée sur le site codart.nl.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Parution de La recherche au Musée du Louvre en 2012

Article suivant dans Brèves : Coypel et Tournières, deux acquisitions de peintures françaises par Caen