Un paysage de Curtius Grolig acquis par le Musée départemental Georges de La Tour


JPEG - 293.5 ko
Curtius Grolig (1805-1863)
Bord de mer
Huile sur papier marouflé - 21 x 30,6 cm
Vic-sur-Seille, Musée départemental Georges de la Tour
Photo : F. Baulme Fine Arts

7/9/14 - Acquisition - Vic-sur-Seille, Musée départemental Georges de la Tour - Paysagiste allemand originaire de Meissen, Curtius Grolig, après avoir voyagé en Scandinavie, vint en France, à Paris d’abord, puis à Versailles où il s’installa définitivement. Si ses œuvres passent de temps en temps en vente, et si quelques musées français conservent des tableaux de lui (Poitiers, Reims, Troyes, Versailles...), l’artiste est mal connu et nous n’avons pas réussi à trouver d’informations bibliographiques réellement fiables sur son compte. Selon les informations trouvées par Franck Baulme, qui a vendu l’œuvre au musée lorrain (elle provient de la famille de l’artiste), il collabora avec Horace Vernet, et voyagea dans l’Algérie récemment conquise, ce dont témoigne d’ailleurs de nombreuses œuvres, datées du début des années 1840, que l’on trouve en recherchant sur internet.

Ce Bord de mer n’est pas daté, et le lieu de son exécution (Scandinavie ou France ?) n’est pas connu. La composition et sa vue plongeante est, quoi qu’il en soit, d’une originalité remarquable pour l’époque. Il est actuellement présenté à Vic-sur-Seille dans une exposition consacrée aux paysages (« Horizons. Le peintre devant la nature ») qui se termine le 21 septembre et dont nous ne pouvons malheureusement pas parler faute de l’avoir vue.


Didier Rykner, dimanche 7 septembre 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux acquisitions des Amis du North Carolina Museum of Art

Article suivant dans Brèves : Des sites internet utiles