Un pastel de Gauguin préempté pour le Musée de Pont-Aven Contenu abonnés


JPEG - 84.2 ko
Paul Gauguin
Têtes de bretonnes, 1894
Pastel
Pont-Aven, Musée municipal
Voir l'image dans sa page

21/12/03 - Acquisition - Pont-Aven, Musée - L’Etat vient de préempter pour le compte du Musée municipal de Pont-Aven un pastel de Paul Gauguin représentant des Têtes de bretonnes (430 000 € sans les frais). Ce pastel fut exécuté en 1894 lors du dernier séjour du peintre en Bretagne, avant qu’il ne reparte définitivement de métropole pour Tahiti, puis pour les Marquises où il devait mourir en 1903. N’étaient les coiffes, on pourrait presque croire qu’il s’agit là de deux tahitiennes. C’est la première œuvre de l’artiste à entrer au musée de Pont-Aven, de création récente puisqu’il ne fut inauguré qu’en 1986.
L’acquisition a pu être réalisée grâce à une conjonction d’efforts entre…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La statue de Louis XIV par Bosio place des Victoires restaurée

Article suivant dans Brèves : Un portrait par Allan Ramsay, nouvellement acquis et restauré est exposé à la York Art Gallery