Un magnifique dessin de Géricault entre au Louvre Contenu abonnés


JPEG - 38.6 ko

9/12/04 – Acquisition - Paris, musée du Louvre - Le cabinet des arts graphiques vient d’acquérir un magnifique dessin de Théodore Géricault. Il s’agit du seul exemple connu d’étude préparatoire pour le Radeau de la Méduse représentant une des scènes de cannibalisme qui se produisirent dès le troisième jour après le naufrage1. Contrairement au tableau définitif où une voile apparaît à l’horizon, annonçant la fin probable du cauchemar, nulle trace d’espoir dans l’œuvre acquise par le Louvre. L’horreur à l’état pur se traduit par la transgression d’un des ultimes tabous. Quelques éléments sont cependant déjà en place et ne varieront plus beaucoup : l’homme renversé au premier plan à droite, celui couché sur le ventre, le bras gauche pendant, au centre de la composition, et la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une importante collection de tableaux donnée au Musée André Malraux du Havre

Article suivant dans Brèves : Un buste de Chinard pour la Frick collection