Un legs de six peintures et cinquante-et-un dessins de David Roberts entre à la National Gallery of Scotland Contenu abonnés


12/2/06 – Acquisitions - Edimbourg, National Gallery of Scotland - En 1990, The Art Fund (sur cet organisme, voir brève du 1/9/04) était contacté par Helen Guiterman, une historienne d’art spécialiste de David Roberts, qui désirait léguer à un musée anglais sa collection d’œuvres de cet artiste écossais.

JPEG - 81.7 ko
1. David Roberts (1796-1864)
Roslin castle
Huile sur toile - 71,8 x 94 cm
Edimbourg, National Gallery of Scotland
Photo : Art Fund
Voir l'image dans sa page
JPEG - 72.7 ko
2. David Roberts (1796-1864)
Le Mont-Saint-Michel
Huile sur toile - 36,8 x 49,5 cm
Edimbourg, National Gallery of Scotland
Photo : Art Fund
Voir l'image dans sa page

Après le décès de Mme Guiterman, en 1998, son exécuteur testamentaire tenta de détourner l’héritage, ce qui conduisit The Art Fund a porter l’affaire devant la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : 202 tableaux restitués par les musées néerlandais

Article suivant dans Brèves : Une Vierge à l’enfant de Donatello entre au Kimbell Art Museum