Un Hammershøi pour Ottawa


JPEG - 44.4 ko
Vilhelm Hammershøi (1864-1916)
Un rayon de soleil dans le salon, 1910
Huile sur toile - 58 x 67 cm
Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada
Photo : MBAC
Voir l'image dans sa page

13/2/17- Acquisition - Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada - Après Toronto (voir la brève du 12/5/16), c’est au tour d’Ottawa d’acquérir son premier tableau d’Hammershoi, peintre danois célèbre pour ses interieurs silencieux, dénudés, où les portes s’entrouvent et où une silhouette féminine passe comme un fantôme.

Un rayon de soleil dans le salon était présenté par la galerie Amell de Stockholm lors de l’édition new yorkaise de la TEFAF à l’automne dernier (voir la brève du 24/10/16. Elle date de 1910 et montre le salon de l’appartement que le peintre occupa à Copenhague entre 1898 à 1909. Il réalisa, avec des variations, trois autres versions antérieures à celle-ci - peintes en 1903 pour la plupart - dont l’une est conservée au Nationalmuseum de Stockholm. On retrouve dans les quatre toiles l’imposant canapé surmonté d’un portrait d’homme selon une composition en diagonale, un canapé animé par le reflet de la vitre projeté sur le mur et sur le sol. À partir de ce motif principal, le peintre joue sur le nombre et sur la disposition des meubles, souvent coupés par le cadre. Dans certaines versions, il ajoute une silhouette féminine vue de dos, indifférente au spectateur.

Le motif de la femme assise, penchée sur une petite table, occupée à une tâche qui nous échappe, revient souvent dans l’œuvre d’Hammershoi, comme en témoigne un tableau de 1901 intitulé Interieur à Strandgade ; soleil sur le sol, ou bien le très bel exemple du Musée d’Orsay.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, lundi 13 février 2017





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Précisions sur la Vénus de Giambologna

Article suivant dans Brèves : Acquisitions récentes du musée Louis-Senlecq