Un dessin de Lafitte donné à Fontainebleau Contenu abonnés


18/3/17 - Acquisitions - Fontainebleau, Château - Après s’être lui-même couronné Empereur en France, Napoléon se proclama roi d’Italie en 1805, ayant transformé la République italienne en royaume.
Louis Lafitte a traduit l’événement par une allégorie, dans un dessin inédit que le galeriste lyonnais Michel Descours a donné au cabinet napoléonien des arts graphiques du Château de Fontainebleau1.


JPEG - 2 Mo
Louis Lafitte (1770-1828)
Allégorie de la création du royaume d’Italie, vers 1805
Graphite, plume et encre brune - 42,2 x 57,6 cm
Fontainebleau, Musée national du château
Photo : Château de Fontainebleau
Voir l'image dans sa page

Napoléon trône, il a le front ceint de lauriers et il est couronné par les figures de Minerve et de la Renommée. À ses pieds, un lion est étendu, la patte posée sur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux paysages italiens par Gauffier et Wright of Derby acquis par Montpellier

Article suivant dans Brèves : Un tableau et deux dessins offerts par Jeffrey Horvitz au Petit Palais