Un des bijoux de la Couronne acquis par le Louvre Contenu abonnés


JPEG - 47.3 ko
François Kramer
Grand nœud de corsage de
l’Impératrice Eugénie

22,5 x 11 cm
Photo : Christie’s Image Ltd 2008
Voir l'image dans sa page

23/4/08 – Acquisition – Paris, Musée du Louvre – Nous avions publié sur ce site un article de Daniel Alcouffe consacré à la vente catastrophique, en 1887, des bijoux de la couronne. Celui-ci écrivait son regret que le Nœud de ceinture aux deux glands offert par Napoléon III à l’Impératrice Eugénie à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1855 ait jusqu’à présent échappé au Louvre qui avait tenté de l’acquérir chez Sotheby’s en 2002.
Fort heureusement, cet objet, créé par le joaillier Kramer et adapté en 1864 en broche de devant de corsage, vient d’être acheté par le Louvre par l’intermédiaire de Christie’s à New York (ill.). Une fois de plus, cet…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un Hogarth entre au Louvre

Article suivant dans Brèves : Un Corot acquis par le Musée des Beaux-Arts de Lausanne