Un célèbre tableau d’Emanuel Leutze pour le Minnesota


JPEG - 49.4 ko
Emanuel Leutze (1816 - 1868)
George Washington traversant la Delaware, 1851
Huile sur toile - 91 x 181 cm
Winona, Minnesota Marine Art Museum
Photo : Minnesota Marine Art Museum

30/3/15 - Acquisition - Winona, Minnesota Marine Art Museum - Washington traversant la Delaware, peinture monumentale d’Emanuel Leutze, est une icône pour les Américains. L’artiste en peignit plusieurs versions : la première, achevée en 1850, fut acquise par la Kunshtalle de Brême et détruite dans un bombardement en 1942 ; la deuxième, qui fut exposée en 1851 à New York avec un succès retentissant, trône depuis 1897 au Metropolitan Museum. Une troisième version enfin, plus petite que les deux autres, appartenait à un collectionneur privé qui l’avait déposée à la Maison Blanche... Elle vient finalement d’être achetée, grâce à l’intermédiaire du marchand new-yorkais John Driscoll, par les deux fondateurs du Minnesota Marine Art Museum de Winona, Mary Burrichter et Bob Kierlin, qui l’ont bien sûr déposée au musée.

La peinture illustre un épisode célèbre de la Guerre d’Indépendance : l’attaque surprise menée par George Washington qui, à la tête de l’Armée continentale, traversa le fleuve Delaware dans la nuit du 25 au 26 décembre 1776, pour assaillir les troupes de mercenaires originaires de Hesse à la solde des Anglais, installées à Trenton dans le New Jersey.
Leutze choisit une tonalité épique pour raconter l’histoire : le ciel noir se fait menaçant, les flots gelés s’amassent en blocs de glace que les rameurs doivent repousser, le vent contraint les hommes à tenir leur chapeaux et à se courber. Ils s’entassent avec leurs chevaux dans des embarcations qui semblent bien frêles et dont la modestie ne fait que renforcer la monumentalité et le courage de cette armée à l’image du peuple américain, composée de fermiers, de chasseurs, et même d’un Noir. Sur le bateau du premier plan se tient debout George Washington, figure de proue et meneur d’hommes. La lumière de l’aube accompagne cette mise en scène dramatique.
Plusieurs incohérences ou anachronismes furent soulignés, notamment la présence du drapeau des États-Unis, le Stars and Stripes, qui ne fut créé qu’en 1777. La toile eut pourtant le succès que l’on sait.

Leutze, qui naquit en Allemagne et grandit aux États-Unis retourna dans son pays natal et se forma à Düsseldorf ; c’est là, étonnamment, qu’il peignit ce tableau, dans le but de donner un exemple aux réformateurs libéraux. Il réalisa nombre de peintures d’histoire, plus particulièrement un autre périple, celui de Christophe Colomb dans une série de trois tableaux dont l’un a été offert au Louvre en 2012 (voir la brève du 31/8/12)

Le Minnesota Marine Art Museum qui a ouvert ses portes en 2006, réunit, comme son nom l’indique, des œuvres sur le thème de l’eau aussi bien des toiles de peintres de l’Hudson River School que des impressionnistes...


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, lundi 30 mars 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une broche de l’impératrice Eugénie pour le Louvre

Article suivant dans Brèves : Le nouveau salon Paris-Beaux-Arts au Carrousel du Louvre