Un cabinet de Pierre Gole pour un musée hollandais


JPEG - 92.9 ko
Pierre Gole (1620-1684)
Cabinet, vers 1680
Bois, étain, laiton - 134 x 82 x 57 cm
Alkmaar, Stedelijk Museum
Photo : Stedelijk Museum

6/1/14 - Acquisition - Alkmaar, Stedelijk Museum - Le musée d’Alkmaar, en Hollande septentrionale, est essentiellement consacré à l’histoire de la ville et de la région. Il illustre par exemple le siège d’Alkmaar en 1573, évoque la Révolution protestante, déploie les œuvres de « l’École de Bergen » entre 1915 et 1925.
Il s’est vu offrir tout récemment par un couple de collectionneurs un cabinet de Pierre Gole1 célèbre ébéniste originaire de la région qui fit sa carrière en France : Gole se forma en effet à Paris, dans l’atelier d’un autre Néerlandais, Antoine Garbrandt, puis devint fournisseur de la famille royale et de riches particuliers, avant de recevoir le titre d’ébéniste du roi en 1651.
Ce cabinet, qui repose sur un piètement à six colonnes, est en placage ébène, orné d’une riche marqueterie polychrome de vase fleuri disposé sur un socle et de bouquets de fleurs déployés sur les tiroirs de part et d’autre de la composition centrale, dont les variations de matières - essences de bois différentes, étain et laiton - contrastent avec le fond sombre.
Cette pièce est similaire à d’autres cabinets de Pierre Gole, mis en vente par Sotheby’s et par Christie’s, ou bien à Drouot notamment : on retrouve le bouquet central posé sur un socle et le même agencement des fleurs sur les tiroirs, les matériaux utilisés peuvent varier, le piètement également qui peut prendre la forme de caryatides.
Ce cabinet trône désormais dans la section consacrée à l’Âge d’or, et côtoie la peinture et l’orfèvrerie du XVIIe siècle hollandais.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mercredi 7 janvier 2015


Notes

1A lire sur le sujet l’ouvrage de Théodor Herman Lunsingh Scheurleer, Pierre Gole, ébéniste de Louis XIV, éditions Faton, 2005.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Samaritaine : victoire totale des associations

Article suivant dans Brèves : 31 dessins anciens offerts au Musée des Beaux-Arts de Montréal (1)