Un buste de Chinard pour la Frick collection Contenu abonnés


JPEG - 44.8 ko

9/12/04 – Acquisition - New York, Frick Collection - Ce musée américain n’avait pas acheté d’œuvre depuis presque dix ans. L’acquisition d’un beau buste1 de Joseph Chinard, représentant Etienne Vincent-Marniola, est donc un événement.
On sait qu’Anne Litle Poulet, nommée l’an dernier à la tête de la Frick (voir Brève du 8/8/03), est une spécialiste de la sculpture. On ne s’étonnera pas qu’elle ait porté son dévolu sur ce portrait, inédit, qui fut exposé au Salon de 1810.
Vincent-Marniola, mort en 1809, l’année de l’exécution de cette terre cuite, fut administrateur des hospices de Lyon, la ville natale de l’artiste. Devenu commissaire de l’Empereur près de la Commission de Varsovie, il fut ensuite nommé, en mars 1808, préfet du Pô, puis conseiller d’Etat en service…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un magnifique dessin de Géricault entre au Louvre

Article suivant dans Brèves : Le Monument funéraire de Charles de Fresnoy acquis par le Musée départemental de l’Oise