Un bénitier baroque romain acquis par la National Gallery de Washington Contenu abonnés


2/11/12 - Acquisition - Washington, National Gallery of Art - La sculpture baroque romaine a connu son apogée avec le Bernin et l’Algarde mais s’est poursuivie jusqu’à la fin du XVIIIe siècle grâce à des centaines de sculpteurs et d’orfèvres qui ont rempli les églises de la ville de monuments en marbre et en bronze de très grande qualité mais aussi de nombreux objets de plus petite taille, exécutés en argent, en bronze doré et en pierres dures. Les uns comme les autres sont souvent caractérisés par une polychromie créée par l’utilisation de ces matériaux divers.


JPEG - 103.8 ko
1. Giovanni Antonio Fornari (1734-1810)
Bénitier, vers 1760-1765
Argent, bronze doré, lapis-lazuli - 82 x 50 cm
Washington, National Gallery of Art
Photo : Galerie Kugel
Voir l'image dans sa page
JPEG - 159 ko
2. Giovanni Antonio Fornari…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La façade de l’église Saint-Paul-Saint-Louis restaurée

Article suivant dans Brèves : La restauration des toitures de Vaux-le-Vicomte s’est achevée par le dôme