Contenu abonnés

Un autoportrait de Vladimir Baranoff-Rossiné pour le Musée national d’art moderne

3 3 commentaires

29/7/21 - Acquisition - Paris, Musée national d’art moderne - Un grand Autoportrait de l’artiste ukrainien Vladimir Baranoff-Rossiné, figure majeure de l’art moderne européen largement oubliée avant qu’une grande rétrospective ne lui soit consacrée à Moscou et à Saint-Pétersbourg en 2002, a rejoint les collections du Musée national d’art moderne. Acquis auprès de la galerie parisienne Le Minotaure avec le soutien du Fonds du patrimoine, il vient compléter le petit corpus de ses œuvres déjà conservées, offertes par ses ayants-droits à partir de la fin des années 1950. Un ensemble qui, depuis le réaménagement du parcours de visite dévoilé à l’occasion de la réouverture du 19 mai dernier, bénéficie d’une salle dédiée au sein des collections modernes du niveau 5.


Vladimir…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.