Contenu abonnés

Un autoportrait de Joseph Wright of Derby retourne dans sa ville natale

25/5/22 - Acquisition - Derby, Derby Museum and Art Gallery - Conservé en mains privées depuis la fin du XVIIIe siècle, le superbe Autoportrait à l’âge d’environ quarante ans de Joseph Wright of Derby avait également gardé son son cadre d’origine, vraisemblablement dû à un artisan huguenot résidant en Angleterre [1]. Ce chef-d’œuvre avait cependant fait partie de la grande rétrospective de 1990, qui avait commencé à la Tate Britain londonienne avant de faire étape aux Galeries nationales du Grand Palais de Paris et de prendre la route du Metropolitan Museum of Art de New York. Il s’agit du seul autoportrait peint (ill. 1) dans lequel Joseph Wright of Derby se représente délibérément en artiste, tenant à la main un porte-mine qui contraste avec sa tenue exotique. Grâce à une conjonction de bonnes volontés, le tableau a pu rejoindre les collections publiques britanniques : il est présenté depuis le 16 mai dans les salles du Derby Museum & Art Gallery, dans la ville natale du peintre.


1. Joseph Wright of Derby (1734-1797)
Autoportrait à l’âge de quarante ans, vers 1772
Huile sur toile - 76,2 x 63,5 cm
Derby Museum and Art Gallery
Photo : Omnia Art Ltd
Voir l´image dans sa page

Le montant total de l’acquisition dépasse les trois millions de livres mais un dispositif hybride a été mis en place afin d’assurer que le tableau puisse être « saved for the nation », très belle formule de nos voisins d’outre-Manche saluant son intérêt patrimonial. Une bonne partie de la somme a ainsi bénéficié d’une exonération fiscale permise par le système de l’acceptance in lieu, équivalent britannique de la dation, en paiement de droits de succession. 779 619 £ ont ainsi été réunis, le reste de la somme provenant de divers mécènes, au premier rang desquels le National Heritage Memorial Fund (NHMF) qui a rassemblé 2,27 millions de livres. L’Art Fund, The Headley Trust et de nombreux donateurs privés - dont Robert M. Kirkland, mécène des musées de Derby - sont venus…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.