Trois Bouguereau pour Tokyo Contenu abonnés


1/7/16 - Acquisitions - Tokyo, Musée National d’Art Occidental - Il y a, aussi, des musées d’art occidental au Japon, et ceux-ci acquièrent des œuvres. C’est ainsi que le Musée National d’Art Occidental de Tokyo a récemment acquis, auprès de la galerie Aaron à Paris, trois peintures décoratives peintes par William Bouguereau pour le décor de l’hôtel Custine, rue de la Rochefoucauld à Paris, commandé par le banquier Jean-François Bartholoni à François-Édouard Picot qui transmit la commande à son élève comme il devait le faire quelques années plus tard pour une chapelle de l’église Sainte-Clotilde. Nous en avions parlé dans la recension de la TEFAF 2014 où elles avaient été exposées (voir notre article).


JPEG - 125.5 ko
1. William Bouguereau (1825-1905)
L’Amour redemandant ses armes, 1855
Cire sur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le département des peintures privé d’exposition Le Brun à Lens faute de budget !

Article suivant dans Brèves : Prolongations pour le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon