The Triumph of Motion : Francesco Bertos (1678-1741) and the Art of Sculpture Contenu abonnés


jpg-couverture_bertos-jpg Auteur d’ouvrages de référence sur Giambologna (en 1987) et sur Bernin (en1997), Charles Avery nous offre aujourd’hui un important livre sur un sculpteur à la biographie longtemps mystérieuse, le padouan Francesco Bertos. Des recherches récentes dans les archives de Padoue et Venise (menées par Carlo Milano et Dimitrios Zikos) ont permis de compléter les informations livrées par les archives de ses principaux commanditaires, le Feld-maréchal von der Schulenburg (publiées par Alice Binion en 1990) et la famille Manin (Martina Frank, 1996). On découvre donc le passage à Florence chez Foggini (dont l’influence sur notre artiste est indécelable), un hypothétique séjour romain, mais surtout les démêlés de l’artiste avec l’Inquisition, vers 1730, qui le soupçonnait d’avoir pactisé avec le…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : La découverte et le déchiffrement des inscriptions latines de la galerie des glaces à Versailles

Article suivant dans Publications : Penser le patrimoine. Mise en scène et mise en ordre de l’art