Six tableaux du Musée des Beaux-Arts de Pau dérobés Contenu abonnés


JPEG - 127.6 ko
1. Attribué à Nicola Maria Recco (seconde moitié du XVIIe siècle)
Nature morte aux crustacés
Huile sur toile - 69 x 81 cm
Pau, Musée des Beaux-Arts
Volé le 17 mai 2011
Photo : Musée des Beaux-Arts de Pau
Voir l'image dans sa page

1/6/11 - Vol - Pau, Musée des Beaux-Arts - Mardi 17 mai 2011, six tableaux du Musée des Beaux-Arts de Pau ont été volés dans le Salon d’Honneur de la Villa Saint-Basil’s, un bâtiment municipal servant aux réceptions où ils étaient déposés depuis une vingtaine d’années.

Non sans qualités, les toiles dérobées sont pour la plupart mineures à l’exception notable d’une Nature Morte attribuée à Nicola Maria Recco (ill. 1). L’ensemble du préjudice a été estimé à 59 000 euros, ce qui de toute façon ne veut pas dire grand chose s’agissant d’œuvres inaliénables et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une arcade des Tuileries remontée au Louvre

Article suivant dans Brèves : Un Frans Hals et un Jacob van Ruisdael volés dans un musée néerlandais