Serres d’Auteuil : la victoire à la Pyrrhus de Delanoë Contenu abonnés


JPEG - 120.5 ko
Les Serres d’Auteuil
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Nul doute que le Maire de Paris va se répandre partout dans la presse pour célébrer sa « victoire ». La Fédération française de tennis vient en effet de décider (70% des votes au troisième tour) l’extension, à Paris, et sur les Serres d’Auteuil, du tournoi de Roland-Garros.

Les défenseurs du patrimoine et les écologistes, qui se scandalisaient du massacre annoncé de ce jardin botanique fragile, ne doivent pas céder au découragement. Les obstacles juridiques à ce projet sont tels, la volonté d’en découdre des associations est si évidente que celui-ci n’a aucune chance de voir le jour.

Cette victoire à la Pyrrhus a été obtenue en partie grâce à l’alliance objective entre Bertrand Delanoë et Nicolas Sarkozy. Il serait…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : En avoir ou pas

Article suivant dans Éditorial : Musées et politique : la démonstration par l’absurde