Restitution et acquisitions au Musée des Beaux-Arts de Montréal Contenu abonnés


24/4/13 - Restitution et acquisitions - Montréal, Musée des Beaux-Arts - Le musée canadien vient, grâce à une étonnante coïncidence, de s’enrichir d’un magnifique tableau de Gerrit van Honthorst en même temps qu’il restituait à ses propriétaires une œuvre du même artiste acquise de bonne foi en 1969 mais qui s’est révélé provenir d’une spoliation d’une famille juive.


JPEG - 136.5 ko
1. Gerrit von Honthorst (1590-1656)
Le Duo, 1624-1624
Huile sur toile - 79,1 x 95,3 cm
Montréal, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Montréal
Voir l'image dans sa page
JPEG - 84.1 ko
2. Gerrit von Honthorst (1590-1656)
Femme accordant un luth, 1624-1624
Huile sur toile - 81,5 x 64,5 cm
Montréal, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Montréal
Voir l'image dans sa page

Entre 1928 et 1933, le Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, dans un des épisodes les plus tragiques de son histoire, vendait une partie de ses collections. Parmi les œuvres importantes figurait une toile du caravagesque Gerrit van Honthorst, Le duo (ill. 1), qui fut achetée par Bruno Spiro, un marchand d’origine juive de Hambourg. Déporté par les nazis, il mourut en 1936 tandis que sa femme put émigrer en Grande-Bretagne en 1938, contrainte d’abandonner tous ses biens, dont le tableau.
Cet historique a pu être confirmé par le Musée des Beaux-Arts, alerté par la famille Spiro. La restitution a immédiatement été décidée, une indemnité correspondant au montant payé par le musée en 1969 lui étant accordée1.
Sa directrice, Nathalie Bondil, et son conservateur en charge des peintures anciennes Hilliard Goldfarb, souhaitaient compenser cette perte pour les collections par l’achat d’un autre tableau caravagesque. Et c’est là que le hasard extraordinaire entre en scène : lors de la dernière foire de Maastricht, ils repèrent dès l’inauguration, chez le marchant new yorkais Jack Kilgore, une très belle œuvre de Gerrit van Honthorst, Femme accordant un luth (ill. 2), de la même date que l’autre tableau et d’un sujet assez…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un « cabaret » en porcelaine de Sèvres acquis par Montréal

Article suivant dans Brèves : Récentes acquisitions du Musée Rodin