Réouverture du musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq : regard sur les collections Contenu abonnés


JPEG - 127.6 ko
1. Maquette du château de l’Isle-Adam avant la Révolution.
Réalisée en 2000
L’Isle-Adam, Musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq
Photo : Amand Berteigne

21/3/16 - Musée - L’Isle-Adam, Musée d’Art et d’Histoire Louis Senlecq - Beaucoup de musées au-delà du périphérique parisien sont boudés par certains visiteurs qui les situent dans des contrées lointaines et inaccessibles ; il suffit pourtant de prendre le train régional voire le RER. C’est le cas du Musée de Meudon qui présente en avril une exposition de paysages « La belle boucle de la Seine. 1800-1930 », il en va de même pour le Musée Tavet-Delacour à Pontoise installé dans un hôtel particulier de la fin du XVe, c’est enfin le cas du Musée d’Art et d’Histoire de L’Isle-Adam, dirigé par Caroline Oliveira, qui a rouvert ses portes en janvier après quelques mois de travaux. Il propose un nouveau parcours qui a le mérite de mettre en valeur les collections permanentes en lien avec l’histoire de la ville. L’accrochage devrait changer régulièrement afin de faire tourner les œuvres des réserves.

Au rez-de chaussée, une salle consacrée aux princes de Conti rappelle le rôle que ceux-ci jouèrent dans l’aménagement de la ville et de la forêt. Louis-François-Joseph de Bourbon Conti (1734-1814) chargea en outre l’architecte Jean-Baptiste André de rénover le château reconstruit à plusieurs reprises au fil des siècles. Une maquette réalisée en l’an 2000 donne une idée de cet édifice (ill. 1) qui fut détruit entre 1810 et 1813. Autour de la maquette sont présentés des portraits, notamment un buste du Prince de Conti d’après Pierre Mérard, ainsi que des gravures dont une coupe architecturale d’André.

JPEG - 77.4 ko
2. Joseph Marie Le Guluche (1849-1915)
Vase aux sirènes et tritons, vers 1890-1908
Terre cuite patinée et métal - 50 x 20 x 30 cm
L’Isle-Adam, Musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq
Photo : Musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq

Une autre section évoque un aspect plus populaire de la production artistique locale :…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un anti-Guernica de José María Sert pour Madrid

Article suivant dans Brèves : Une peinture mexicaine pour Richmond