Renaud Donnedieu de Vabres confirme l’aspect politique des opérations internationales du Louvre et du Centre Pompidou


12/1/05 - France - Politique culturelle - Le ministre de la Culture a une qualité : il n’emploie pas la langue de bois. Il a ainsi déclaré lors des vœux à la presse qui avaient lieu aujourd’hui au Grand Palais, nous le citons : « les projets internationaux de deux grands établissements, le Louvre et le Centre Pompidou [...] amplifient et démultiplient l’impact de notre politique étrangère. » Il confirme ainsi ce que nous ne cessons de répéter : les projets d’Atlanta et de Hong-Kong, en plus d’être des opérations financières, ont des objectifs politiques. Sans fausse honte, le ministre se félicite donc que les collections françaises soient utilisées pour soutenir la politique étrangère de la France. Les amateurs d’art apprécieront.


Didier Rykner, mercredi 12 janvier 2005





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Importants vol de tableaux au Wesfries Museum à Hoorn aux Pays-Bas

Article suivant dans Brèves : Nomination de Thomas Grenon à la tête de la RMN