Rembrandt et son cercle Contenu abonnés


Paris, Institut Néerlandais, du 30 juin au 2 octobre 2011

JPEG - 142.1 ko
1. Claes Cornelisz. Moeyaert (1591-1655)
La Fuite de Clélie du camp de Porsenna
Pierre noire et craie blanche - 23,1 x 38,4 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Fondation Custodia/Collection Frits Lugt
Voir l'image dans sa page

Fruit de recherches minutieuses menées par Peter Schatborn, ancien conservateur en chef du Cabinet national des estampes d’Amsterdam, le catalogue des dessins de Rembrandt et de son entourage conservés dans la collection Fritz Lugt vient de paraître. L’ouvrage comporte deux tomes : l’un rassemble les notices, l’autre les illustrations. 165 feuilles sont ainsi commentées, parfois même réattribuées, et comparées à d’autres reproduites à la fin de l’ouvrage, où sont également réunis les filigranes relevés sur plusieurs œuvres de chaque artiste.


JPEG - 156.3 ko
2. Rembrandt Harmensz. van Rijn (1606-1669)
Femme rassurant un enfant effrayé par un chien
Plume et encre brune - 10,3 x 10,2 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Fondation Custodia/Collection Frits Lugt
Voir l'image dans sa page

A l’occasion de cette publication, la Fondation Custodia propose une exposition qui, après un passage remarqué à la Frick Collection, investit l’Institut Néerlandais jusqu’en octobre. Une centaine d’œuvres, dont vingt feuilles de Rembrandt réalisées à la plume et à l’encre brune, jalonne un parcours très clair qui évolue des pré-rembranesques aux suiveurs du maître, en passant par ses élèves.
Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, tenait à ce que l’exposition parisienne présente exceptionnellement les dessins dans de beaux cadres d’époque, issus de la collection Lugt et dont les étapes de fabrication et de restauration sont expliquées à la fin de la visite.

L’exposition évoque tout d’abord les prédécesseurs de Rembrandt : un Mercure à la sanguine de Pieter Lastman toise le visiteur ; Claes Cornelisz. Moeyaert confond volontairement la fuite et la libération de Clélie du camp de Porsenna (ill. 1) ; enfin Jan Pynas esquisse une Sainte Famille à l’étable tandis que son frère Jacob mêle et imbrique les corps du Christ et de ses apôtres dans la Descente de croix, tout comme ceux d’Apollon et Daphné. Après ces épisodes bibliques et mythologiques survient le quotidien vu par Rembrandt.


JPEG - 182.1 ko
3. Rembrandt Harmensz. van Rijn (1606-1669)
Intérieur avec Saskia au lit
Plume et encre brune, lavis brun et gris - 14,2 x 17,7 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Fondation Custodia/Collection Frits Lugt
Voir l'image dans sa page
JPEG - 156.7 ko
4. Samuel van Hoogstraten (1627-1678)
La Dormition de la Vierge
Plume, encre brune, lavis,
sanguine, pierre noire - 25,8 x 24,8 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Fondation Custodia/Collection Frits Lugt
Voir l'image dans sa page

Une série savoureuse décortique la vie des femmes et révèle le talent de l’artiste qui traduit en quelques traits l’expression d’un nourrisson effrayé par un chien et l’attitude rassurante de sa nourrice (ill. 2), ou l’hésitation d’un enfant à qui…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Le Maître de Naumburg

Article suivant dans Expositions : Poussin et Moïse. Du dessin à la tapisserie