Rembrandt - Caravaggio Contenu abonnés


Amsterdam, Van Gogh Museum., du 24 février au 18 juin 2006.

Les expositions comparatives sont à la mode. Après Matisse-Picasso, Ingres-Picasso, Cézanne-Pissarro actuellement au Musée d’Orsay, voici donc Rembrandt-Caravage. L’association intrigue. Caravage meurt alors que Rembrandt a quatre ans. Ce dernier n’a sans doute jamais vu un tableau du Caravage, qu’il n’a pu connaître qu’à travers ses suiveurs d’Utrecht, Baburen, Honthorst ou Ter Brugghen.

L’exposition confirme ce dont on se doutait un peu : Caravage et Rembrandt n’ont rien de commun. Certes, un observateur superficiel dira que les deux sont des luministes. Mais leur clair-obscur est d’une nature bien différente. Le second sculpte ses figures avec une lumière violente qui vient en général de l’extérieur du tableau. Le premier les enveloppe et les adoucit à partir d’une source lumineuse…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Du dessin au vitrail. Peintres et maîtres verriers du XIXe siècle au nord de la France

Article suivant dans Expositions : Barroc, les Guerra et la peinture catalane aux XVIIe et XVIIIe siècles