Réflexions sur une exposition Contenu abonnés


JPEG - 35.8 ko

Caravage, les dernières années, qui a lieu en ce moment à la National Gallery de Londres, est une exposition en tous points exemplaire : chef-d’œuvres absolus, belle présentation, catalogue bref mais érudit. On peut cependant se poser la question de son intérêt scientifique : permettra-t-elle d’en savoir plus sur l’artiste ? Cela est moins sûr. Celui-ci est déjà très étudié, les tableaux exposés sont largement publiés et les quelques copies ou œuvres récemment attribuées proposées lors de l’étape napolitaine (qui n’étaient, de l’avis général, pas très convaincantes) ne sont pas présentées à Londres.
La confrontation de certaines toiles, comme les deux versions des Pélerins d’Emmaüs, celle de 1601 de Londres (ill.) et celle de 1607 de Milan, est en revanche particulièrement éclairante.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Deux ans !

Article suivant dans Éditorial : Nouvelle formule