Redécouverte d’un Blanchard dans une vente Sotheby’s New York


JPEG - 73.8 ko
Ici attribué à Jacques Blanchard (1600-1638)
Jupiter et Sémélé
Huile sur toile - 156,4 x 118,2 cm
Vendu chez Sotheby’s New York le 5/6/14
comme : « French School, 18th Century »
Photo : Sotheby’s New York

6/6/14 - Découverte - Jacques Blanchard - Nous utiliserons la formule « ici attribué à » pour décrire le tableau qui vient de se vendre à New York chez Sotheby’s1, mais il y a fort à parier qu’il s’agit bien d’une œuvre de Jacques Blanchard, vendue sous une attribution à l’école française du XVIIIe siècle.

Nous devons à Jean-Pierre Changeux de nous avoir signalé cette toile, estimée 15 000 dollars, qui s’est finalement vendue 185 000 dollars avec les frais. Celui-ci a également correctement identifié le sujet : si l’on a bien à faire à une « apparition de Zeus » comme le disait le catalogue, il s’agit selon toute vraisemblance d’un Jupiter et Sémélé. Or, la consultation du catalogue de la rétrospective de 1998 nous apprend qu’une toile de ce sujet a été peinte par l’artiste pour Nicolas Goulas, sieur de La Mothe (1603-1683). Il est donc possible qu’il s’agisse de celle-ci, même s’il faut rester prudent puisque Blanchard a souvent représenté plusieurs fois les mêmes thèmes.

Nous avons interrogé, par mail, Pierre Rosenberg, Guillaume Kazerouni et Guillaume Kientz qui nous ont tous confirmé (sur photo) l’attribution à Jacques Blanchard. Dominique Jacquot, également contacté, nous a dit trouver aussi l’idée séduisante.


Didier Rykner, vendredi 6 juin 2014


Notes

1Nous avons été échaudé par l’attribution erronée (bien qu’avalisée un temps par Pierre Rosenberg) à Jacques Blanchard d’un tableau du musée d’Austin.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une esquisse de Constantin Hansen pour le Nationalmuseum

Article suivant dans Brèves : Le musée de Dallas acquiert une peinture de Dahl