Récentes acquisitions du XIXe siècle au Musée Fabre Contenu abonnés


JPEG - 195.3 ko
1. Alexandre Cabanel (1823-1889)
Michel-Ange visité dans son atelier par Jules II
Huile sur toile - 63 x 103 cm
Montpellier, Musée Fabre
Photo : Musée Fabre/F. Jaulmes
Voir l'image dans sa page

11/10/16 - Acquisitions - Montpellier, Musée Fabre - D’Alexandre Cabanel, à qui une salle est entièrement dédiée, le musée a pu acheter d’un collectionneur privé italien (via la Casa d’Aste Capitolium Art de Brescia), une scène de la vie d’un artiste comme les affectionnait les peintres du XIXe siècle (ill. 1). Si la rencontre entre Michel-Ange et le pape pour qui il peignit le plafond de la Sixtine est fréquemment représentée, c’est souvent plutôt l’épisode légendaire où Jules II ramasse le pinceau du sculpteur (Pierre-Nolasque Bergeret, par exemple, au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux).
Ici,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La National Gallery de Washington acquiert un tableau de Netscher

Article suivant dans Brèves : Aile Cligman : l’UNESCO saisie du dossier