Réattribution et restauration d’un tableau de Juan Bautista Maíno Contenu abonnés


JPEG - 82.8 ko
1. Juan Bautista Maíno (1581-1614)
La Conversion de saint Paul
Huile sur toile - 244,5 x 157 cm
Barcelone, Museu Nacional d’Art de Catalunya
Photo : MNAC
Voir l'image dans sa page

6/7/12 Restauration – Barcelone, Museu Nacional d’Art de Catalunya Juan Bautista Maíno, l’un des premiers peintres espagnols marqués par l’influence de Caravage après un séjour à Rome ayant duré de 1605 à 1610 environ, a été plusieurs fois récemment sous les feux de l’actualité, notamment avec l’exposition monographique que lui a consacrée le Prado en 2009 (voir l’article) et l’acquisition toute récente par le Louvre d’un de ses chefs-d’œuvre (voir la brève du 11/7/11).

L’exposition madrilène montrait une esquisse pour une Conversion de saint Paul appartenant à une collection privée. Le conservateur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Autour de Caravage, le délire continue...

Article suivant dans Brèves : Une Charité sculptée par Jan van Delen devrait retrouver sa chapelle bruxelloise