Réapparition du morceau d’agrément d’Antoine Callet


14/11/07 – Découverte – Antoine Callet – Dans une vente à Anvers lundi 12 novembre, chez Bernaerts, un grand tableau (ill. 1 et 3) était vendu sous une attribution peu crédible à Louis-Jean François Lagrenée. De très nombreux et perspicaces amateurs avaient reconnu le morceau d’agrément d’Antoine Callet, exposé au Salon de 1777, qui était connu jusqu’à aujourd’hui par son esquisse au Musée des Beaux-Arts de Quimper (ill. 2) et dont plusieurs dessins sont conservés (Paris, Ecole Supérieure Nationale des Beaux-Arts1 et New York, Metropolitan Museum2). Le sujet est peu fréquent : Cérès, furieuse de l’enlèvement de sa fille Proserpine par Pluton, menace Jupiter de ravager les moissons.

JPEG - 85.5 ko
1. Antoine Callet (1741-1823)
Jupiter et Cérès, Salon de 1777
Huile sur toile - 220 x 283 cm
Vendue à Anvers chez Bernaerts,
le 12 novembre 2007
Photo : Bernaerts
JPEG - 53.5 ko
2. Antoine Callet (1741-1823)
Jupiter et Cérès, vers 1776-1777
Huile sur toile - 34 x 43 cm
Quimper, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Quimper

La qualité de l’œuvre, qui a été vendue pour la somme de 290 000 € hors frais, n’avait pas échappé à la maison de vente. Celle-ci signalait qu’il s’agissait d’une pièce « muséale », ce qu’elle est sans aucun doute, mais n’avait pas reconnu son auteur. Celui-ci n’était cependant pas très difficile à identifier. Le style de Callet est assez reconnaissabe, même s’il fait preuve ici d’une ambition alors inhabituelle chez lui : le tableau fut apprécié par les critiques du Salon qui le félicitèrent d’avoir abandonné sa « petite manière ». Il persévéra dans cette voie puisqu’il peignit par la suite plusieurs décorations plafonnantes, comme à la Galerie d’Apollon au Louvre ou au Palais du Luxembourg ainsi que des tableaux allégoriques ambitieux tels que La France sauvée du Musée de Vizille. L’esquisse de Strasbourg a été plusieurs fois publiée, dont récemment dans le catalogue de l’exposition de Strasbourg et de Tours, L’Apothéose du geste.

Remerciements : Gui Rochat.

JPEG - 241.4 ko
3. Antoine Callet (1741-1823)
Jupiter et Cérès (après restauration)
Huile sur toile - 220 x 283 cm
Boston, Museum of Fine Arts
Photo : DidierAaron & Cie

P.S. Ce tableau est présenté à la foire de Maastricht 2008 sur le stand de Didier Aaron. Il a finalement été acquis par Boston (voir brève du 21/7/08)

English version


Didier Rykner, mercredi 14 novembre 2007


Notes

1Collectif, Maitres Francais 1550-1800 Dessins de la donation Mathias Polakovits à l’Ecole des Beaux Arts, 1989, p. 270-272

218th Century French Drawings in New York Collections, Metropolitan Museum, 1999, p. 140-143.




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un Boilly et un Sablet pour le Louvre ; un Sablet (peut-être) pour le Musée Fesch

Article suivant dans Brèves : Découverte d’un des tableaux de Jordaens pour l’arc de Philippe