Réalités d’un monde. Peintures flamandes et hollandaises du Musée des Beaux-Arts de Strasbourg Contenu abonnés


Strasbourg, Musée des Beaux-Arts, du 13 février au 12 juillet 2009.

JPEG - 43.2 ko
1. Thomas de Keyser (1596-1667)
Les Argentiers d’Amsterdam
Huile sur toile - 118 x 195 cm
Tableau détruit en 1947
Strasbourg, Musée des Beaux-Arts
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

Les musées de province sont de plus en plus nombreux à travailler sur leurs collections et à publier des catalogues raisonnés qu’ils accompagnent parfois d’une exposition. Les peintures italiennes du Musée des Beaux-Arts de Strasbourg avaient déjà fait l’objet de plusieurs publications. C’est au tour de l’important ensemble nordique qu’il conserve et qui a bénéficié pour l’occasion d’une importante campagne de restauration.

Dans la galerie Heiz, une partie de la collection a été accrochée de manière très compacte, mélangeant chefs-d’œuvre et tableaux secondaires. Même si l’on apprécie ce type de présentation pour les collections permanentes, nettement préférable à la mise en réserve des peintures par manque de place, l’option paraît plus discutable lorsqu’il s’agit d’une exposition temporaire. L’absence de cartels, remplacés par un dépliant particulièrement complexe à utiliser, rend l’ensemble un peu confus, d’autant que les tableaux ne sont pas regroupés par école ou par thème. Cette disposition nuit aux œuvres importantes, qui se retrouvent un peu perdues au milieu de celles plus secondaires.
Les autres tableaux sont tout bonnement montrés au sein de la collection permanente, signalés cette fois par des cartels spécifiques, un dispositif somme toute beaucoup plus clair et agréable pour le visiteur.

On ne s’attardera cependant pas trop sur la critique d’un accrochage qui ne constitue pas l’essentiel du propos. Car le catalogue publié à cette occasion est en tous points exemplaire. Les musées de Strasbourg ont édité eux-mêmes ce volume qui répond aux critères des spécialistes les plus exigeants : photographies aux coloris très respectueux des originaux, nombreuses illustrations de comparaison, notices détaillées, comportant toutes les informations techniques, bibliographiques…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : De Van Dyck à Bellotto. Splendeurs de la cour de Savoie

Article suivant dans Expositions : Love and Mariage in Renaissance Florence : The Courtauld Wedding Chest