Question de style, dessins XVII … XIXe siècle Contenu abonnés


Chalon-sur-Saône, Musée Vivant-Denon, du 22 février 2008 au 2 juin 2008.

Soixante-seize dessins du XVIIe au XIXe siècle, parfaitement choisis, vingt plumes, parmi les plus éminentes de l’histoire de l’art, un catalogue qui allie exigence scientifique et présentation soignée, tels sont les ingrédients d’une exposition réussie dans un musée de région.
Chalon-sur-Saône est réputé pour ses vins, parmi les meilleurs crus de Bourgogne, et dans une moindre mesure pour son tourisme fluvial, et pour son musée dédié à Nicéphore Niepce, natif de Chalon et précurseur de la photographie. Le musée des Beaux-arts de la ville, baptisé du nom de Vivant Denon, également enfant du pays, recèle une collection de plus de neuf cent dessins qui forment un ensemble peu connu, de belle qualité.


JPEG - 30.1 ko
1. Jean-Baptiste Greuze (1725-1805)
Jeune femme debout, 1761
Pierre noire, sanguine, rehauts de
craie blanche - 51,8 x 32,9 cm
Chalon-sur-Saône, Musée Vivant- Denon
Photo : Musée Niépce / Chalon-sur-Saône
Voir l'image dans sa page

Constitué par des achats à partir de 1860, ce fond a pris son essor en 1869, grâce au don de trente-trois œuvres par le docteur Alexis Moreau (1815-1883). Obstétricien de la maison d’Orléans, à la suite de son père et de son grand-père, il a parcouru l’Europe au gré des grossesses de cette illustre famille. Mais si sa carrière médicale semble relativement bien documentée, ses activités d’amateur d’art demeurent mystérieuses. Outre la donation majeure de Chalon, il convient de signaler, la même année, celle d’une d’ampleur supérieure à Senlis. Pour sa part, le musée d’Orléans fut doté en 1879, d’une toile de Jacques Gamelin, Le Supplice d’une Vestale. Les études menées à ce jour n’ont pas permis de cerner les motivations de telles largesses. Sur les fondements de cette première donation, le musée Vivant Denon a constitué et enrichi, depuis la fin du XIXe siècle, sa collection d’art graphique.
La sélection présentée provient d’œuvres d’artistes tous nés avant le XIXe siècle. Elle est organisée en quatre sections, Etudes, Italies, Carnets de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Thomas Hope. Regency Designer

Article suivant dans Expositions : Salon du dessin 2008