Quatre Corot pour la National Gallery Contenu abonnés


15/12/14 - Acquisition - Londres, National Gallery - Il a fallu moins d’une semaine à Camille Corot pour peindre quatre panneaux représentant les différentes heures du jour. Il réalisa l’ensemble pour son ami Gabriel Decamps chez qui il séjournait, à Fontainebleau. Celui-ci le supplia de ne pas travailler trop vite, et lorsque Corot eut terminé, Decamps contempla ces œuvres avec une admiration teintée de mélancolie : « je ne voudrais d’autres vertus que la vôtre : la sincérité ».


JPEG - 79 ko
1. Jean-Baptiste-Camille Corot (1796-1875)
Les Quatre Heures du jour : le matin, vers 1858
Huile sur bois - 142,2 x 72,3 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery
JPEG - 21.1 ko
2. Jean-Baptiste-Camille Corot (1796-1875)
Les Quatre Heures du jour : midi, vers 1858
Huile sur bois - 142,2 x 62,2 cm
Londres,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une exposition sur le studio Delton

Article suivant dans Brèves : Acquisitions, découvertes, travaux : actualité du Musée de Picardie