Présentation du rapport Rigaud par Christine Albanel


6/2/08 – Politique des musées – France – Christine Albanel et Jacques Rigaud présentaient aujourd’hui les conclusions du rapport de ce dernier consacré à l’inaliénabilité dont nous avons déjà donné ici une analyse (voir article).

Christine Albanel a fait sienne l’essentiel de ses conclusions, franchement hostiles à l’aliénabilité. Elle a affirmé que l’inaliénabilité des collections publiques était un excellent principe et qu’il devait être conforté. Elle a ajouté qu’il serait dangereux d’opérer une distinction entre l’art du passé et l’art du présent et que « la vente des œuvres n’est pas la solution pour disposer de moyens supplémentaires. »
Cependant, et cela devra être suivi avec attention, elle demande aussi, conformément au rapport, que la commission prévue dans la loi se…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les projets du Louvre jusqu’en 2020

Article suivant dans Brèves : Vols en série dans les musées zurichois