Préemption du Médailler Les Primevères d’Emile Gallé pour le Musée des arts décoratifs Contenu abonnés


JPEG - 84.2 ko
Emile Gallé (1846-1904)
Médailler Les Primevères, 1900
86 x 110 x 50 cm
Paris, Musée des arts décoratifs
Photo : Ader
Voir l'image dans sa page

23/3/09 – Acquisition – Paris, Musée des arts décoratifs – Le 20 mars avait lieu à l’Hôtel Drouot et sous le marteau de Maître Ader la dispersion de la succession Jean Bourgogne, petit-fils d’Emile Gallé. Une soixantaine de lots provenant directement de la collection du grand créateur Art nouveau était proposée, meubles et verreries, pour une estimation globale de 400 000 euros. Le Musée des arts décoratifs de Paris a préempté l’une des belles pièces de cette vacation, le médailler Les Primevères pour une somme de 25 500 euros (sans les frais), adjudication plus que raisonnable et très en dessous de son estimation basse (40 000/60 000).…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’errance de la Mort de Patrocle de Baburen s’achève à Kassel

Article suivant dans Brèves : Présentation d’un ensemble consacré à Henry Cros au Petit Palais à Paris