Poisson d’avril : la réalité dépasse la fiction ! Contenu abonnés


Contrairement aux dix années précédentes, il n’y aura aujourd’hui (sauf idée soudaine) pas de poisson d’avril sur La Tribune de l’Art. La première raison est un manque d’inspiration certain. Les ressorts de ce genre de blague ne sont pas infinis et nous avons déjà beaucoup donné. La seconde est que la barre est désormais placée très haut, si l’on considère quelques informations récentes que nous avons apprises et qui toutes, publiées aujourd’hui, passeraient pour un canular.

Qu’on en juge plutôt :

- le 9 février, on apprend que pour protéger la tour Eiffel de la menace terroriste, celle-ci allait être entourée d’un mur en verre d’un montant de 20 millions d’euros (voir notre article). N’importe qui de sensé croirait à une plaisanterie, tant cette idée est absurde, laide, coûteuse et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : L’incompréhensible politique d’acquisitions du Louvre

Article suivant dans Éditorial : Trois mesures faciles pour le patrimoine (à l’attention du président Emmanuel Macron)