Plusieurs œuvres de Maurice Denis mises en vente à Drouot Contenu abonnés


JPEG - 143.2 ko
1. Maurice Denis (1870-1943)
Annonciation à Fiesole (aux chaussons rouges), 1898
Huile sur toile - 78 x 117 cm
Vente Drouot, 12 février 2014
Photo : Beaussant Lefèvre
Voir l'image dans sa page

11/2/14 - Marché de l’Art - Paris - Maurice Denis, demain, à Drouot, passera sous le feu des enchères : Beaussant-Lefèvre met en vente1 six de ses œuvres2 dont cinq sont issues de l’ancienne collection de Gabriel Thomas (1854-1932), financier injustement oublié qui joua un rôle majeur dans le développement du Musée Grévin, l’achèvement de la Tour Eiffel, et la construction du théâtre des Champs-Élysées. C’était aussi un grand amateur d’art qui avait réuni un ensemble - aujourd’hui dispersé - de toiles de Berthe Morisot (sa cousine), Manet, Vuillard, Flandrin... et surtout de Maurice Denis dont il posséda une centaine d’œuvres, parmi lesquelles la fameuse série de L’Éternel Printemps qu’il lui avait commandée pour la salle à manger de sa maison à Meudon.

Un des thèmes chers à l’artiste est l’Annonciation. La version qu’il a peinte à Fiesole en 1898 (ill. 1) alors qu’il séjournait dans la villa Papiniano louée par Ernest Chausson dans les hauteurs de Florence, trahit l’influence de Fra Angelico. Il met en scène l’annonce de l’incarnation dans un cadre réel, la terrasse de la villa donnant sur un vaste paysage toscan, et n’hésite pas à faire une entorse à la tradition iconographique en plaçant la Vierge à l’extérieur et en représentant l’archange Gabriel sous l’apparence d’un prêtre accompagné d’enfants de chœur, comme il l’a déjà fait. Les tons doux de la composition sont rehaussés par les touches rouges des chaussons de la Vierge et des aubes des enfants. Ce tableau qui fut acheté par Denys Cochin avant d’appartenir à Gabriel Thomas, comporte au verso une esquisse pour Marthe et Marie, peinture de 1896 aujourd’hui conservée à l’Ermitage.


JPEG - 124.3 ko
2. Maurice Denis (1870-1943)
La Résurrection de Lazare, 1919
Huile sur toile - 130 x 160 cm
Vente Drouot, 12 février 2014
Photo :…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Lancement de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris

Article suivant dans Brèves : Disparition de Patrice Bellanger