Plusieurs expositions dans des galeries parisiennes Contenu abonnés


JPEG - 107.3 ko
1. David d’Angers (1788-1856)
Buste d’Antoine-Jean, baron Gros
Terre cuite - 33 x 25 cm
Tomasso Brothers Fine Art
Photo : Tomasso Brothers Fine Art

23/11/15 - Marché de l’art - Paris - Nous avions prévu d’écrire et de publier samedi 14 novembre une brève sur les expositions parisiennes dans les galeries. Pour des raisons assez évidentes, nous n’avons finalement rien publié pendant trois jours. Et cet article a pris beaucoup de retard, au point que quelques-unes de ces expositions sont désormais terminées. C’est notamment vrai du premier accrochage proposé par deux jeunes marchands qui viennent juste de se lancer dans le métier, et qu’il est souhaitable d’encourager. Il s’agit de Christian Le Serbon et Benoît de Lardemelle, qui pour l’occasion s’étaient installés temporairement dans l’ancienne galerie de La Scala. Ils y présentaient un grand nombre d’œuvres intéressantes des XVIIIe et XIXe siècle. Nous en reparlerons très vite puisqu’ils ont déjà vendu à des musées.
Autre accrochage, qui a duré trois jours seulement (du 13 au 15 novembre) mais était d’un niveau très élevé, celui qu’a abrité Élizabeth Royer place du Palais-Bourbon : Derek John et Tommaso Brothers y présentaient des sculptures et des tableaux anciens. Nous aurions pu retenir beaucoup d’œuvres parmi celles exposées, et nous reproduirons ici un superbe buste en terre cuite de David d’Angers, représentant le baron Gros (ill. 1).

D’autres expositions peuvent toujours être visitées dans les jours à venir. Philippe Mendes ne se contentait pas d’en présenter une remarquable dans la galerie que l’on connaît : il a ouvert, juste en face de sa première boutique, une seconde galerie où il montrera les œuvres du XIXe siècle. Dans son exposition (voir le catalogue en ligne ici), on remarquait notamment une très belle toile d’Hubert Robert (ill. 2), un superbe tableau d’Alessandro Magnasco et deux grands plans peints de Venise et de Paris, commandes au XVIIe siècle de l’archevêque de Bologne Girolamo I…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La rue Chaptal, nouveau quartier d’antiquaires à Paris

Article suivant dans Brèves : L’Opéra au tribunal